OLIVIERS SOLIDAIRES

 

Nos parcelles

Conseils de culture

Taille de fructification

Les différentes tailles d’oliviers

Calendrier des activités sur une olivette


  1. Janvier : désherbage d’hiver

  2. Février : engrais d’hiver (NP) - cuivre

  3. Mars : taille sagates - rameaux secs

  4. Avril : taille - pièges - engrais printemps(K)

  5. Mai : floraison : ne pas entrer

  6. Juin : désherbage - engrais été (N) - cuivre

  7. Juillet : pose pièges à mouche

  8. Août : arrosage ou cuivre si nécessaire

  9. Septembre : cuivre automne + suivi pièges

  10. Octobre : insecticide si mouche

  11. Novembre : récolte négrette, bouteillan

  12. Décembre : récolte picholine

Tailler c’est

G.A.R.D.E.R.

Fabriquer un 
piège à mouchehttps://www.afidol.org/piegeage_massif_2016.pdf

AU PRINTEMPS, ON TAILLE

Fleurs d’olivier (début mai)

Stades repères de l’olivier

ActivitésACTIVITES.html

Les grosses chaleurs ne nuisent pas à l’olivier, au contraire car cela élimine la première génération de mouches et inhibe les champignons de l’œil de paon et de la cercosporiose.

Si le temps sec se poursuit en juillet et aout, il faut veiller à arroser vos oliviers une fois tous les 15 jours (25 L pour des petits arbres de 10 ans, et jusqu’à 100L pour les plus gros) pour éviter que les olives se dessèchent.


Les olives ont en début d’été une taille de 3 à 6mm de long : il faut songer à les protéger des piqûres de mouche en posant dans chaque arbre un piège d’ 1/3L dosé à 40g/L de di-ammonium phosphate (à ne pas confondre avec son cousin le phosphate d’ammonium, engrais bien moins appétant pour les mouches).

Vous trouverez sous ce lien le mode de fabrication de ce piège (aussi décrit dans le Tustet n°2) : https://www.afidol.org/piegeage_massif_2016.pdf.

Ce piège est à vérifier chaque semaine pour compter les mouches capturées et compléter le niveau d’eau ; on changera le liquide aux premières pluies du mois d’août. Si le nombre de mouches dépasse 10 par semaine, il faut envisager sans attendre un traitement par insecticide contact du genre Decis. 


Les mouches ne pondent que dans les olives vertes d’au moins 8mm, et sur les plus grosses de préférence. On laissera donc les pièges en place jusqu’à la récolte pour les olives de bouche et celles pour l’huile ramassées en vert (Bouteillan, Aglandau,...). On pourra les retirer dès que les olives seront bien tournantes ou noires pour les autres destinées à l’huile (Cailletier, Négrette, Picholine, Salonenque,...).


Dernier conseil : cet été, dès qu’on annoncera une grosse pluie, faites un traitement au cuivre (bouillie bordelaise ou oxychlorure de cuivre à demi-dose)+soufre mouillable, la pluie se chargera de répartir le cuivre sur la frondaison et vous protégera pour un mois de l’œil de paon...


Bon été à l’ombre de vos oliviers !

EN ÉTÉ, ON POSE LES PIÈGES ET ON TRAITE S’IL PLEUT

EN AUTOMNE, ON RÉCOLTE !!


On récolte d’abord en octobre les Bouteillan quand elles tournent (se colorent de violet).

Puis en début novembre les Négrette bien noires.

A la fin novembre, les Aglandau violettes.

Et on termine en décembre par les Picholine qui sont enfin noires.


Mais attention au gel qui  cuit les olives et empêche d’en tirer l’huile :

il faut récolter dès qu’on craint le gel, tant pis si le rendement est faible

et si les Picholine ne sont pas tout à fait noires ...


On compte 5 à 10 kg d’olives pour 1 litre d’huile, selon la maturité mais aussi

la quantité d’eau qu’elles contiennent, car la lipogénèse est terminée quand

les olives ont tourné.

Photos récolte 2019